/

 

On a tous l'occasion de vivre, de temps à autre, des journées fabuleuses. Je parle de ces journées, où nous sommes entourés par des gens que nous aimons, faites de chants, de rire, de discussions animées, de petits plats préparés avec amour à partager... Une chose est sûre : la magie de l'abbaye de Collobrière, ou "Chartreuse de la Verne", a opéré sur tout le monde.

Rébecca et Damien, marmonnant au premier abord, ont été emportés par tout cet amour ambiant, Charles, comme d'habitude, avait faim ! Mais se moquait gentiment de tout le monde avec son joyeux "trop salé" ! Et la salade de fruit Charles ? Trop salé ! Mickaël qui s'endort juste après avoir mangé. Les femmes qui sont en extase devant chaque trésor de l'abbaye, même le plus improbable ! Les valeureux marcheurs, qui sont en mal de sport se dépêchent de terminer la visite afin de mieux profiter de la nature environnante ! Et Bertrand qui mange des fourmis, parce qu'elles ont un petit gout acidulé !

/

 

 Et Evan, ce petit est un roman à lui tout seul. Découvrant sa vocation, à savoir devenir photographe, il courait en tout sens afin d'immortaliser de son objectif chaque recoins... De plus, il est l'illustration parfaite de la sociabilité. Sans crainte, sans gêne, sans complexe, il s'avançait vers les inconnus, pointait son appareil, disait "photo" et CLING ! Et voilà qu'il repart, souriant, fier de son cliché ! Evan est un hymne à la joie.