Enya fait partie de ces gens qui embellissent la vie.

Ce fut 7 jours formidables. 7 jours qui auraient dû durer toute la vie. Un point tel, que le jour du départ, il faut tout réapprendre. Il faut dire que cette amitié est incroyable. Il y a des personnes comme ça, qui vous touchent instantanément et dont vous ne pourrez plus jamais vous passer. Un lien se crée. Je finis ses phrases, on pense toujours aux mêmes choses en même temps, on a tellement de points communs qu'on a l'impression de se connaître depuis toujours. Et pourtant ce n'est pas le cas... Mais qu'importe ?

 

 

Enya, tu es un vrai poème. Un hymne à la vie. Une ode à la joie.