J'envie les gens qui ont une vocation. De celle qui vous prend aux tripes, vous retourne le coeur, fait vibrer votre âme. Et alors qu'importent les embûches, les crises de nerfs, et les larmes, car au bout du compte, ça en aura valu la peine. Mais ce n'est pas mon cas. J'ai des rêves, bien sûr, qui n'en n'a pas ? Mais je m'efforce de rester réaliste, et j'essaie de trouver ma voie. Peut-être que tout n'est question que de timing ? Que tout arrive en son temps...

Je suis dans la brume.

 

Je ne veux pas être dans l'à-peu-près, je ne souhaite pas me lancer dans quelque chose sans y croire vraiment. Je n'en vois pas l'intérêt. J'ai besoin de voir un sens dans ce que j'entreprends. On me répète que je suis jeune, que j'ai le temps, que je suis trop exigeante. Mais je ne suis pas d'accord, c'est important, c'est mon avenir qui est en jeu. C'est le sens que je vais donner à ma vie. J'ai envie de me lever tous les matins avec le sourire, d'être enthousiasme dans ce que je fais, d'y mettre tout mon coeur et de m'épanouir. Ce n'est pas être exigeant, c'est tenter de vivre en harmonie avec soi-même. L'avis des autres m'importe peu...

Et même si encore une fois, je suis idéaliste et que je risque de faire face à de nombreuses déceptions, ça m'est égal.

Au moins, j'aurais essayé.